Renforcer une chaîne de valeur du riz durable et traçable en Côte d’Ivoire

Projet
Share

L’agriculture est de loin le secteur le plus important pour la Côte d’Ivoire. Environ 70 % de la population dépend de l’agriculture pour vivre. Toutefois, il s’agit en grande partie d’une agriculture de subsistance. Les investissements dans l’approvisionnement et la transformation au niveau local, l’accès à des marchés durables et l’amélioration de l’agriculture contribuent à accroître les moyens de subsistance des communautés rurales.

Pour y contribuer, la Fondation Louis Dreyfus s’attèle depuis 2018 avec FairMatch Support au renforcement de la filière du riz en Côte d’Ivoire. Comme la Côte d’Ivoire dépend encore principalement des importations, il est très important de stimuler la production locale de riz, car elle gagne en importance dans la culture alimentaire. Le riz est déjà cultivé dans le pays, mais la chaîne d’approvisionnement n’est pas très bien organisée. Les agriculteurs ne sont pas connectés à la filière de transformation professionnelle. Cette mesure permet aux agriculteurs de se professionnaliser, d’établir des contacts avec les marchés, conduisant à des niveaux de vie durables. Le projet de soutien de la Fondation Louis Dreyfus s’inscrit dans le programme du gouvernement ivoirien de professionnaliser la production nationale de riz, au lieu d’importer du riz principalement d’Asie, pour conserver une valeur ajoutée dans le pays. Maintenant que le projet est passé à l’étape suivante, il est temps de revenir sur une première phase réussie du projet.

Accès au marché et connexion à la transformation professionnelle

L’objectif du projet d’amélioration de la performance du secteur rizicole de Boundiali (BRISPI) était de mettre en place un cadre pour une chaîne d’approvisionnement durable, depuis les petits riziculteurs jusqu’à l’usine de transformation du riz. Le projet comprenait la mise en relation des agriculteurs et des organisations de producteurs avec les acheteurs, créant ainsi une analyse de rentabilisation rentable pour toutes les personnes impliquées dans la chaîne d’approvisionnement. En mettant en relation les producteurs de riz avec les transformateurs et les transformateurs avec le marché, une chaîne d’approvisionnement inclusive, traçable et durable est en cours de développement.

Dans le cadre du programme national de production de riz, un investissement a été réalisé dans des usines de transformation. Le projet établira un lien entre les agriculteurs et un transformateur local dans le nord du pays. Ce transformateur local achète le riz paddy aux coopératives de petits exploitants agricoles et le transforme en riz blanc pour la consommation sur le marché alimentaire. FairMatch Support accompagne le transformateur pour établir des contacts avec les coopératives agricoles, pour la mise en place des contrats, la mise en place et le respect des accords concernant les volumes, les prix, la qualité et la logistique et la coordination de la gestion de la qualité.

De l’agriculture de subsistance à l’agriculture commerciale, à petite échelle

Pour les petits agriculteurs, FairMatch Support fournit un soutien agricole et une formation pour améliorer la productivité et la qualité du produit en utilisant de meilleures pratiques agricoles. Cette formation se déroule tout au long du cycle de production du riz, du semis à la récolte. Dans un premier temps, les chefs d’exploitation reçoivent cette formation. Ils jouent un rôle de premier plan dans les coopératives de riz et ont été sélectionnés pour leur capacité à enseigner aux autres agriculteurs. Le résultat : une amélioration du produit, un rendement plus élevé, les agriculteurs devenant un partenaire commercial professionnel dans la chaîne et la possibilité de passer d’une agriculture de subsistance à une agriculture commerciale à petite échelle.

FairMatch Support a formé 10 coopératives et agrégateurs pour accroître leurs capacités de gestion et aider les agriculteurs à trouver des marchés attractifs pour leurs produits. Ces mesures de préparation du terrain permettront aux organisations de jouer un rôle crucial dans la professionnalisation du secteur du riz dans les années à venir. En outre, des éléments essentiels tels que le financement des intrants, l’amélioration de l’accès aux semences et la mécanisation à petite échelle sont mis en place dans la chaîne de valeur.

Mathieu Briard, Directeur exécutif Afrique de l’Ouest: « Concrètement, l’appui de la Fondation a permis d’améliorer la sécurité alimentaire des riziculteurs en couvrant environ 38 % de leurs besoins alimentaires en riz. De plus, 44 % des producteurs ont doublé leurs revenus avec le soutien des allocations spécifiques au projet et l’application de 75 % des bonnes pratiques agricoles. Ces résultats ont permis d’entamer une nouvelle phase d’accompagnement de la Fondation avec de nouvelles ambitions sur la consolidation de l’accès au marché, le renforcement de la sécurité alimentaire et l’amélioration des revenus des riziculteurs ».

Segmentation pour de meilleurs résultats

La première phase du projet était axée sur la création d’une chaîne d’approvisionnement inclusive, traçable et durable. La deuxième phase qui a commencé, appelée RISPI, se concentre sur la sécurisation de l’accès au marché pour 3 500 agriculteurs des régions de Korhogo et Boundiali dans la partie nord de la Côte d’Ivoire. Le programme d’assistance technique sera développé pour répondre spécifiquement aux besoins des agri-entrepreneurs (petits agriculteurs commerciaux) et des agriculteurs émergents produisant principalement du riz pour l’autoconsommation. La segmentation garantit une formation ciblée en fonction des possibilités et du potentiel des groupes ou des agriculteurs individuels. Ces formations ciblées peuvent conduire à une production de haute qualité, à des volumes plus importants, à un apprentissage entre pairs et à une meilleure organisation logistique et administrative. En outre, le projet aidera les femmes petites productrices avec de petits équipements pour faciliter la récolte du riz et la formation sur le leadership et la gestion financière.

Updates

Stay up to date on our latest news

Want to know more about what we do, our approach and expertise? Scroll through our latest news and blogs.

Updates